Traitement Automatisé et Hébergement Web

Composantes de traitement RUBIX

Le traitement des différentes données parvenant au serveur Rubix se fait via l’utilisation de modules (ou scripts) de traitement. Ces modules sont spécifiques au type de senseur utilisé, à la méthodologie d’inspection utilisée et peuvent être adaptés pour des besoins spécifiques par agence ou pour l’intégration de senseurs autres que rUNI et rInspecteur.

Les données reçues par les serveurs Rubix sont stockées et archivées puis traitées par les modules appropriés. L’ensemble du stockage des données et des traitements se fait sur les serveurs Rubix et ne requiert donc aucune infrastructure matérielle ou logiciel particulière chez le client.

Les principaux modules de traitement de données sont :

La segmentation dynamique (rSeg) : les données reçues sont segmentées selon l’information (couche) de base fournie par le client. Advenant des modifications à la couche de base, la segmentation peut être refaite sur l’ensemble ou une portion des données. Aucune segmentation sur le terrain n’est requise (sauf exception).

Le calcul de l’indice de confort au roulement (ICR) : Le calcul de l’indice se fait sur les données reçues de l’application rUNI (ou application tiers). Le modèle de calcul est ajusté selon les indications fournies dans les métadonnées (e.g. type de véhicule, type de relevé – trottoir, chaussée, piste cyclable). Certains paramètres de calcul sont ajustables selon l’agence : seuil de vitesse minimale acceptable, longueur des sous-intervalles, etc.

Le calcul de l’indice de défauts de surface (IDS) : Le calcul de l’IDS varie selon la méthodologie d’inspection utilisé. A titre d’exemple, le calcul de l’indice PCI (Pavement Condition Index) se fait à partir des données reçues de l’application rInspecteur (ou application tiers). La méthode de calcul est basée sur la norme ASTM D6433. Voici la liste des normes et méthodolgies présentement supportés par la solution Rubix. Au besoin, il est possible d’intégrer différentes normes ou variations.

  • ASTM D-6433 : PCI – Pavement Condition Index pour les chaussées en asphalte ou en béton;
  • SP024 : DMI – Distress Manifestation Index, norme utilisé par le Ministère des Transports de l’Ontario;
  • PASER : Norme américaine utilisée pour les chaussées granulaires et non revêtues;
  • MF89-15 : Norme développée par le Centre de Recherche Routière Belge;
  • Normes modifiées: Certaines modification régionales issues des normes ci-haut font également partie des méthodologies disponibles. Contactez Rival Solutions pour plus de détails.

Le calcul de l’indice de performance spécifique (IPS) : Certaines méthodologies d’inspection et indices sont spécifiques au type d’infrastructure inspecté. Par exemple, l’inspection de ponceaux, permet de calculer un indice de performance spécifique sur l’état de l’infrastructure inspecté.

Importation d’indice tiers: Rubix permet l’importation d’indices provenant de systèmes tiers. Par exemple, l’indice de capacité structurelles des chaussées peut être importé dans la solution Rubix et combiné aux autres indices pour une meilleur prise de décision.

Le calcul d’indice de performance global (IPG) : Le calcul de l’indice de performance global se fait en jumelant les sous-indices pour une même infrastructure. Par exemple, pour les chaussées, les indices de confort au roulement (ICR), de défauts de surface (IDS) et de capacité structurelle (ICS) sont jumelées pour établir un indice de performance global utilisé dans les modèles de dégradation et la planification des travaux sur de longues périodes.

Hébergement RUBIX et tableau de bord

Une fois les indices de performance calculés, les résultats sont mis à la disposition du gestionnaire via le tableau de bord Rubix: rDash.

Le tableau de bord Rubix constitue le principal outil du gestionnaire d’infrastructures. Il est accessible via l’utilisation d’un navigateur web tels Internet Explorer, Chrome, Firefox ou Safari. Son accès est sécurisé et non accessible publiquement.

Il permet d’avoir une vue d’ensemble instantanée de l’état du réseau sous étude. Il permet au gestionnaire de classifier les différents indices en catégories qui lui permettent de simplifier la planification des interventions.

Différents filtres peuvent être appliqués pour permettre une analyse plus exhaustive de l’état de certains segments :

Filtres et consolidation temporels :

  • Période donnée
  • Dernier relevé
  • Saisonnier
  • Etc.

Filtres selon certains critères:

  • Nombre de relevés
  • Vitesse des relevés
  • Écart type des indices
  • Etc.

L’ensemble des résultats peut être exporté à partir du tableau de bord via des formats d’échange communs : CSV, SHP ou KML ou via l’utilisation de services web WMS ou WFS.

Pour une démonstration de l’application rDash, cliquez sur ce lien: Démo rDash.

Share